Votre expert: Raphael Meese
+49-221-56797-706
  • Votre expert Raphael Meese
  • 10 h 00 - 18 h 00 (lundi - vendredi)
Heures d'ouverture

Les jours fériés nationaux en sont exclus. Contactez-nous au numéro gratuit.

Si vous ne rendez pas votre camping-car dans la même agence que celle où vous l’avez pris en charge, on parle d’un aller-simple. Chez la plupart des loueurs une taxe de frais d’aller-simple doit être payée. Découvrez ici les coûts auxquels vous pouvez vous attendre, ce que vous devez prendre en considération lors d’un aller-simple et quand la location en aller-simple en vaut la peine.

Si vous cherchez un camping-car pour vos vacances, vous pouvez lors de la recherche, indiquer si la restitution doit être faite à un autre endroit que celui de la prise en charge. Surtout pour les longues distances dans les grands pays, une telle location en aller-simple peut être intéressante.

Que signifie un aller-simple en camping-car ?

On parle d’un aller-simple lorsque vous prenez en charge le véhicule dans une ville et que vous le rendez dans une autre. Au contraire d’un voyage aller-retour dans la même ville, les agences de prise en charge et de restitution ne sont pas les mêmes. Dans la plupart des cas, le loueur facture un supplément “Aller-simple” pour couvrir les frais de retour du véhicule. En effet, le camping-car doit être ramené après la fin de la location à l’agence de départ.

Les voyages en aller-simple doitvent toujours être demandés au loueur concerné et doivent être également confirmés. Le tout est associé à un effort logistique accru pour le loueur. En effet, le loueur doit s’assurer que le véhicule pourra être reloué depuis le lieu de restitution.

Quand est-ce qu’un aller-simple en vaut la peine ?

Un aller-simple en vaut la peine lorsque vous devez parcourir de longs trajets sur votre lieu de vacances et que vous n’avez pas le temps d’effectuer le trajet inverse pour rendre le véhicule. Cette situation est particulièrement fréquente dans les grands pays comme les États-Unis, le Canada ou l’Australie. Dans ces cas là, beaucoup de nos clients choisissent de faire un aller-simple. Les trajets en aller-simple les plus souvent demandés sont par exemple : Auckland-Christchurch en Nouvelle Zélande ou Los Angeles – Las Vegas aux États-Unis.

Exemples d’allers-simples appréciés : 

  • Auckland – Christchurch en Nouvelle-Zélande
  • Los Angeles – Las Vegas aux USA

Quel est le coût d’un voyage en aller-simple en camping-car ?

Le montant des frais d’aller-simple varie d’un pays à l’autre, du trajet, de la saison et du loueur. Pour les trajets en aller-simple les plus demandés, les frais d’aller-simple sont généralement moins chers que sont les trajets les moins demandés. Le montant des frais d’aller-simple est souvent calculé en fonction de la distance entre les deux agences. La raison : plus loin se trouve l’agence de restitution, plus élevés sont les frais de rapatriement du véhicule. Beaucoup de loueur caculent les frais d’aller-simple par kilomètre.

Valeurs indicatives du coût d’une location en aller-simple :

  • Australie et Nouvelle-Zélande : Possiblité d’aller-simple pour moins de 100 euros
  • Amérique du Nord : en fonction du trajet et la saison entre 200 et 600 euros
  • Europe : Particulièrement chers, jusqu’à 1000 euros pour un aller-simple

Le prix de l’aller simple est indiqué par CamperDays pour chaque offre et le prix final inclut le prix de l’aller-simple. Si aucun tarif aller-simple n’est indiqué, il n’y a pas de frais supplémentaires pour l’offre concernée.

Comment peut-on s’assurer de trouver un aller-simple particulièrement peu cher ?

Le plus tôt vous réservez, plus vous avez de chance de profiter d’un aller-simple à un prix intéressant. De plus, pour les trajets en aller-simple les plus demandés, vous avez plus de chance de trouver une offre à un très bon prix que pour les trajets les moins demandés.

Lorsque vous effectuez votre réservation, tenez également compte des offres spéciales des loueurs. Si vous rechercher un camping-car sur notre site comparateur, les frais d’aller-simple sont toujours indiqués dans le cadre récapitulatif des coûts. Les offres spéciales ou particulières, pour lesquelles les frais d’aller-simple sont particulièrement peu coûteux ou ne s’appliquent pas, sont également déjà calculés dans l’offre.

Rares sont les cas où un aller-simple est totalement gratuit. En Nouvelle-Zélande, les frais d’aller-simple peuvent – en fonction de la saison, du loueur et de la disponibilité – ne pas s’appliquer. Les locations en aller-simple peuvent être gratuites sur les itinéraires qui sont normalement des itinéraires de retour, par exemple : si la majorité des conducteurs de camping-cars conduisent l’itinéraire dans la direction opposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *